Evaluation du respect des exigences de capital dans le cadre ORSA d'un assureur épargne par "LSMC"

Evaluation du respect des exigences de capital dans le cadre ORSA d'un assureur épargne par "LSMC"

140 Views

Thanks! Share it with your friends!

URL

You disliked this video. Thanks for the feedback!

Sorry, only registred users can create playlists.
URL

Speaker: Maxime Godin
Description:

L'évaluation du respect permanent des exigences de capital prévue par l'ORSA requiert la projection pluriannuelle du SCR. Cependant, le calcul du SCR d'un assureur vie est particulièrement complexe, notamment du fait des interactions entre actifs et passifs et des options que comportent les contrats d'épargne en euros. Trop consommatrice en temps de calcul, la méthode de référence par "simulation dans les simulations" est difficilement utilisable pour l'évaluation prospective de la solvabilité qui requiert plusieurs calculs du SCR. Ce mémoire propose une alternative reposant sur la méthode "Least Squares Monte Carlo" (LSMC). Celle-ci a en effet déjà été mise en oeuvre avec succès pour le calcul du SCR d'assureurs vie dans le cadre du "pilier 1" de la directive "Solvabilité II". L'apport principal de ce mémoire est de proposer une implémentation effective de la méthode LSMC le long d'un plan stratégique clairement établi, avec des applications concrètes à la gestion des risques. Ce mémoire met d'abord en place les différents outils nécessaires au calcul de référence du SCR en vision modèle interne par "simulation dans les simulations". Ensuite, la méthode LSMC est mise en oeuvre dans le cas d'un assureur fictif et ses résultats sont comparés avec ceux produits par le calcul de référence du SCR. En outre, une extension de la méthode au-delà de la régression polynomiale, reposant sur des techniques de régression non-paramétrique, est proposée. Enfin, une autre extension de la méthode LSMC permet de calculer le SCR de l'assureur de fin 2018 à fin 2021 dans différents scénarios plus ou moins favorables. Cette projection du SCR permet de déterminer les conditions au-delà desquelles l'assureur quitte sa zone d'appétence aux risques.

Post your comment

Sign in or sign up to post comments.
Be the first to comment